cuisine-japonaise.com

Janvier 2005

MENU DU MOIS

menu0501

Les Japonais accueillent traditionnellement le nouvel an avec les plats d’o-sechi ryôri, qui sont préparés à partir de mi-décembre. Comme premier repas de l’année, nous consommons les plats d’o-sechi ryôri avec le zôni, après avoir bu l’o-toso (le saké doux) en se congratulant. On dit que la coutume qui consiste à savourer le zôni a commencé à la fin de l’ère de Heian (794-1192), alors que celle d’o-sechi n’a que 300 ans d’histoire.

Normalement, on fait beaucoup de plats d’o-sechi ryôri et on les met dans des boites laquées à plusieurs étages. Chaque plat consommé le jour du nouvel an a sa signification. Je vous les présenterai petit à petit.

 

GÂTEAU DU MOIS

agemochi

Ce sont de petits morceaux de mochi séchés et frits.

Pour le nouvel an, dans la salle d’accueil, nous décorons “un kagami-mochi” pour l’offrir à Dieu. Après sa décoration, le 11 janvier, nous découpons les mochi et les savourons en faisant du shiruko ou des age-mochi, en nous souhaitant mutuellement bonne santé et bonheur.

Quant j’étais enfant, à chaque fois que ma grande-mère en faisait, je ne pouvais pas attendre qu’elle les ait finis tous !
C’est plutôt un gâteau apéritif pour les Français, mais il se consomme avec le thé japonais au Japon.


Haut de page