cuisine-japonaise.com

Décembre 2007

MENU DU MOIS

menu0712

En décembre, comme d’habitude, je vous présente la fondue japonaise.
Le mizu-taki (fondue japonaise au poulet et aux légumes) est la plus populaire. Normalement on la fait avec du bouillon de laminaire (Kombu-dashi) mais cette fois, j’utilise du bouillon de poulet. D’abord, savourez la soupe un peu blanche avec du sel et de la ciboulette. Comme d’habitude, après avoir mangé la viande et les légumes, on finit par mettre du riz ou de l’udon dans la soupe de marmite.
Avec la fondue, normalement on boit du saké ou de la bière. C’est un plat qui va bien avec le saké. En japonais, on appelle ce type de plat “saké no sakana” (“sakana“ est un homonyme du mot “poisson“ en japonais, mais il n’a pas le même sens). Je vous présenterai petit à petit d’autres “saké no sakana”.

 

GÂTEAU DU MOIS

sobamanju

Il existe un aliment traditionnel au Japon, une sorte de nouilles appelée « soba » La farine de soba (sarrasin) s’utilise depuis très longtemps pour les gâteaux aussi.
Au Japon il y a beaucoup de montagnes, et les plaines ne représentent qu’un cinquième de la superficie du pays, mais il y avait déjà énormément d’habitants dès l’ancienne époque. De même, le Japon essuie chaque année de nombreux typhons. Les graines de sarrasin, qui peuvent se récolter 2 ou 3 fois par an, étaient un aliment très pratique pour les Japonais.

On compte donc depuis longtemps de nombreuses recettes de gâteaux à base de farine de sarrasin.

Avec cette farine, on fait le “dango” (boulette), que l’on consomme avec l’an , le kuro-mitsu et le kinako; on fait le cookie (soba-bolo) et le manjû qui enrobe l’an.
J’aime beaucoup les gâteaux à vase de la farine de sarrasin, mais vérifiez d’abord que vous n’êtes pas allergique à cette céréale.


Haut de page