cuisine-japonaise.com

Juin 2008

MENU DU MOIS

menu0806

C’est un menu qui annonce le début de l’été.

Maintenant, tout comme en France, c’est aussi la saison des haricots frais au Japon : petits pois, fèves et éda-mamé (haricots de soja frais). On peut les manger comme apéritif, cuits à la vapeur avec du riz (takikomi-gohan), ou encore en soupe. Cette saison ne dure pas longtemps, mais on en profite bien !

La saison du chinchard est aussi arrivée. Il existe une grande variété de plats de chinchard au Japon, c’est vraiment un poisson familier pour les japonais depuis toujours. Si vous ne trouvez que des petits chinchards, vous pouvez les faire frire en les vidant et en les farinant. Ça aussi, c’est très bon!

 

GÂTEAU DU MOIS

zundashiratama1

C’est un gâteau de la région de Tôhoku (le nord du Japon).
« Zunda » est un mot régional de Tôhoku, qui signifie l’an à base d’edamamé (haricot de soja frais). Sa couleur est d’un joli vert, très vif.
Ce gâteau était originalement un « Oyatsu » (gâteau pour le tea time) que les mamans ou les grand-mères faisaient avec les ingrédients trouvés à la maison. Il était souvent servi pendant l’obon (fête bouddhique où l’on accueille les morts).

Mais aujourd’hui on peut acheter le zunda-mochi dans les pâtisseries japonaises. On peut même trouver des gâteaux avec l’an « zunda » dans certaines pâtisserie occidentales au Japon : par exemple, les crêpes, le mont-blanc, etc. Pouvez-vous les imaginer ?
Le zunda-mochi signifie souvent une sorte d’ohagi , un gâteau d’an et de riz gluant moitié pilé. Mais cette fois-ci, j’ai utilisé le Shiratama (pâte de farine de riz gluant « Shiratama »), parce que c’est plus facile à préparer !


Haut de page