cuisine-japonaise.com

Octobre 2009

MENU DU MOIS

menu0910

Cette fois-ci, je vous présente le himono : le poisson séché. (voir la page d’aliment pour ce mois)

Dans les pays traditionnels de pêche du monde entier, il existe énormément de sortes de poissons séchés ; le Bacalhau au Portugal, le Lutefisk dans les pays nordiques.

Au Japon aussi, il existe une grande variété de poissons séchés. À l’ancienne époque, on ne mangeait pas de viande. Le poisson était donc très important pour l’apport protéiné, de même que la graine de soja et ses produits dérivés (le tôfu, le nattô, etc.)
Voilà pourquoi les Japonais ont appris au cours des siècles à conserver de nombreux types de poisson en les faisant sécher.

Traditionnellement, le poisson séché se mangeait au petit déjeuner. Mais avec le changement de style de vie japonais, on mange rarement du riz et du poisson au petit déjeuner aujourd’hui. C’est plutôt un plat qui se consomme au dîner désormais.
De plus, le poisson séché est un peu difficile à manger bien à cause de ses arêtes. Par conséquent, beaucoup de jeunes n’aiment pas en manger, et sa consommation a peu à peu diminué… C’est dommage.

 

GÂTEAU DU MOIS

gomablancmanger

Quand j’ai fait ce gâteau pour mes amis français la première fois, ils m’ont dit « C’est quoi, cette chose de grise ? »
Je leur ai répondu que c’était du « blanc-manger » (ce terme désigne une sorte de gelée au lait)… mais gris. Peut-être aurais-je dû leur répondre que c’était du « gris-manger » ?

Lorsque je fais de la glace au sésame, beaucoup de Français s’étonnent aussi de sa couleur.
Mais une fois qu’ils ont goûté, ils disent toujours qu’ils adorent ! Ça marche à tous les coups !
Si vous ne désirez pas étonner ou perturber vos invités, vous pouvez faire ce dessert avec des grains de sésame blanc. Mais le goût n’est pas tout à fait le même… et c’est beaucoup moins drôle !


Haut de page