cuisine-japonaise.com

Janvier 2010

MENU DU MOIS

menu1001

Bonne année!

Pour le nouvel an de cette année, je vous présente trois sortes d’o-sechi.
Comme je vous l’ai déjà expliqué auparavant, la cuisine d’o-sechi doit être conservée plusieurs jours. Les plats d’o-sechi sont donc plus assaisonnés que les plats normaux. Si vous les cuisinez pour un repas quotidien, je vous recommande de moins les assaisonner.

Sur ce site, je vous ai déjà présenté une vingtaine de plats d’o-sechi. Maintenant, vous pouvez donc varier ce que vous mettrez dans le « jûbako » (grandes boîtes laquées) !

 

GÂTEAU DU MOIS

mamekinton

C’est une sorte de kinton qui se met dans l’o-sechi et qui est à base de graines de haricot blanc.

Normalement la plupart de gens préfèrent le kinton de châtaigne pour l’o-sechi, en raison de sa très jolie couleur jaune vif et de son goût délicieux. La châtaigne est plus chère que le haricot blanc, on la choisit donc généralement pour le repas de cérémonie ou les réceptions.

Moi aussi, j’aime beaucoup le kinton de châtaigne !
Mais récemment, j’ai appris à mijoter les haricots. Pour bien les faire mijoter, il faut que je sois au calme : si j’ai d’autres choses à faire à côté, je n’arrive pas à cuire les haricots correctement !
Bien sûr, on peut utiliser une marmite autoclave pour le faire facilement et rapidement. Mais j’apprécie aussi d’avoir le temps de faire mijoter mes haricots très calmement et très lentement pour qu’ils aient un goût très doux…. et vraiment délicieux !


Haut de page