cuisine-japonaise.com

Mars 2011

MENU DU MOIS

menu1103

On prépare souvent un repas avec des sushi pour la fête des filles ou pour les invités.
Le mot « sushi » tel qu’il est utilisé en France ne renvoie qu’à une seule sorte de sushi « nigiri-zushi» au Japon. Mais comme je vous l’ai expliqué plusieurs fois, le mot « sushi » au Japon désigne toutes sortes de plats avec du riz vinaigré.

Les sushi sont classés selon leur forme (nigiri-zushimaki-zushichirashi-zushiinari-zushinare-zushioshi-zushimazé-zushi…) ou leur région d’origine (Osaka-zushifuna-zushibara-zushisasa-zushiméhari-zushikakinoha-zushi…..).

Les japonais font généralement des sushis à l’occasion de fêtes à la maison. Mais nous ne faisons pas de « nigiri-zushi » à la maison, car lorsque nous mangeons des sushi, nous voulons savourer des variétés de bons poissons travaillés parfaitement par le chef-sushi!!!

 

GÂTEAU DU MOIS

sakuramochiyukiko2

J’ai déjà présenté deux sortes de « sakura-mochi » : celui du Kantô (l’est du Japon) et celui du Kansaï(l’ouest du japon).
La façon de faire ces sakura-mochi est différente, mais on utilise les feuilles de cerisier saumurées depuis longtemps.

Au Japon, il y a toujours un petite discussion pour savoir si on doit manger la feuille de cerisier qui enrobe le sakura-mochi ou pas…

Ceux qui n’aiment pas la manger disent qu’elle est trop salée, que la tige n’est pas bonne et son rôle est seulement de parfumer le sakura-mochi.

Ceux qui aiment la manger disent au contraire qu’elle a été saumurée pour qu’on la mange et qu’elle fait partie intégrante du goût du sakura-mochi, aussi bien que l’an….

Moi je mange le sakura-mochi avec la feuille de cerisier… mais je laisse la tige !
Chez moi, pour le sakura-mochi, je n’utilise pas souvent les feuilles, auxquelles je préfère les fleurs de cerisier.

C’est aussi très bon et personne ne les laisse !


Haut de page