cuisine-japonaise.com

Mai 2011

MENU DU MOIS

menu1105

< BENTO >

Même si elles n’ont pas beaucoup de temps pour le faire (parce qu’elles doivent aller travailler), les mères de famille japonaises préparent le bento tous les matins pour leurs enfants, pour leurs maris ou pour elles-mêmes.

Certaines utilisent, comme en France, des produits déjà prêts ou surgelés. En effet, il existe beaucoup de produits surgelés spéciaux pour le bento au Japon (poulet frit pour bento, korokke pour bento, porc pané, légumes mijotés pour bento, etc.)
Certaines préparent le bento en utilisant les restes des plats de la veille. Par exemple, on peut modifier :
– Le poulet frit en le faisant sauter avec des légumes (légume sauté avec poulet)
– Les légumes à la sauce soja douce en les coupant et en les mélangeant avec du riz (maze-gohan) , ou avec de l’œuf (omelette japonaise)
– Les pommes de terre ou le potimarron à la sauce soja douce en les écrasant, en les formant, et les panant et en les faisant frire. (korokke de pommes de terre ou de potimarron)
– Le poisson grillé, mijoté (furikake de poisson)
– Le sashimi en le faisant mariner et griller (teriyaki de poisson)

Vous pouvez donc faire les plats du ce mois en utilisant d’autres plats, même si je les ai faits à partir d’ingrédients frais cette fois-ci.
C’est très économique !!!!

 

GÂTEAU DU MOIS

kurogomakinakorusk

Au Japon, les pains français se vendent déjà depuis très longtemps.
Ils coûtent toujours 2 à 3 fois plus que chers que ceux que l’on peut acheter en France, tout comme les aliments japonais qui sont plus onéreux dans l’hexagone.

Quand j’étais au Japon, j’achetais une baguette de temps en temps. Mais à cause de l’humidité au Japon, elle perdait sa saveur tout de suite et moisissait. Je ne pouvais donc pas tout manger moi-même à chaque fois. Voilà pourquoi je la coupais pour la congeler, ou la préparais en pain perdu le lendemain matin.
Un jour, j’ai fait du rusk pour « tea-time » avec pas mal de beurre et de sucre. C’était très bon, et j’ai continué à le faire régulièrement… jusqu’à ce que je me souvienne à quel point cela pouvait faire grossir !

Ce rusk est très bon, très savoureux et très nutritif grâce au sésame et au kinako. Mais il est aussi très calorique.

Faites donc attention de ne pas trop en manger !!!!


Haut de page