cuisine-japonaise.com

Septembre 2011

MENU DU MOIS

menu1109

À Paris aujourd’hui, on peut déguster de nombreuses sortes de « donburi-mono » dans les restaurants japonais : le gyû-don, le yakiniku-don, le ten-don, l’oyako-don, l’unagi no kabayaki-don, le katsu-don, etc.

Normalement, le donburi-mono n’est pas vraiment considéré comme un repas élégant. Il y a quelques dizaines d’années, si les enfants mangeaient leur plat en le mettant sur leur riz, ils étaient grondés par leurs parents !

Toutefois, les donburi-mono sont maintenant très populaires pour tout le monde. Aujourd’hui, je ne sais pas exactement combien de donburi-mono existent au Japon, avec toutes les nouveautés qui sont régulièrement proposées.

Quel donburi-mono pourrai-je déguster lors de mon prochain séjour au Japon ?

 

GÂTEAU DU MOIS

okaracookie

L’okara est une pulpe de grains de soja obtenue après la fabrication du lait de soja.
Comme on consomme beaucoup de tofu au Japon, il reste énormément d’okara. Même s’il est le plus souvent jeté ou donné en pâture aux animaux, on l’utilise parfois dans certains plats.

L’okara est très nutritif : il est riche en fibres alimentaires, en protéines, en acides gras, en calcium et en vitamine B, mais il contient en revanche peu de calories. De plus il contient certains éléments particulièrement bénéfiques pour la santé des femmes.

Depuis des années, on utilise souvent l’okara pour faire des régimes au Japon. Certains l’utilisent pour remplacer le riz ou comme source principale de protéines (à la place de la viande ou du poisson). D’autres font des gâteaux d’okara, moins gras et moins sucrés. Grâce à ses fibres alimentaires, l’okara permet en effet de manger moins riche.
Je vous présente aujourd’hui l’okara cookie… mais ce n’est pas un gâteau pour faire le régime ! C’est un gâteau assez équilibré en terme calorique, et très bon. Si vous suivez un régime, je vous conseille de réduire la quantité de sucre et de beurre.

Attention de ne pas trop manger en manger quand même !


Haut de page