cuisine-japonaise.com

Janvier 2012

MENU DU MOIS

menu1201

Akemashite omedeto gozaimasu!!

Cette année aussi, je continue à vous présenter les plats d’Osechi (la cuisine du nouvel an) et le zôni (mochi dans la soupe).

L’année dernière était une année très triste pour nous les Japonais. Nous pensons beaucoup à notre pays, à notre culture, et avant tout, à nos familles, à nos amis et à tous nos compatriotes qui souffrent.
Nous réfléchissons à nos vies, mais aussi à ce qu’on mange, à ce qu’on cultive, qu’on récolte et qu’on élève.
Nous pensons également à ceux qui cultivent, récoltent, pêchent, élèvent et fabriquent nos produits traditionnels.

Je souhaite que nous nous rétablissions très bientôt, et que tout le monde vive avec moins de tristesse et de soucis lors de cette nouvelle année.

 

GÂTEAU DU MOIS

isobemochi

J’hésite souvent : l’isobe-mochi est-il un plat pour le repas ou pour « l’oyatsu » (tea time) ?
C’est un plat salé de mochi (pâte de riz gluant), avec de la sauce soja et de l’algue nori.
Certains disent péremptoirement : « c’est pour le repas ».

Quand j’étais enfant, on n’avait pas encore beaucoup de produits électriques. Chez mes grands-parents, il y avait un « hibachi » dans le salon, un très gros bol en porcelaine servant de chauffage traditionnel dans lequel ma grand-mère mettait tous les matins du charbon de bois incandescent.

À l’heure de l’oyatsu, on se mettait autour et on faisait griller des mochi sur la grille qui était au-dessus des charbons de bois. J’aimais beaucoup voir les mochi gonfler petit à petit avec la chaleur.
L’isobé-mochi chez ma grand-mère était toujours très chaud et délicieux. C’est mon meilleur souvenir d’oyatsu. Voilà pourquoi, en ce qui me concerne, l’isobe-mochi est donc un plat pour l’oyatsu !


Haut de page