cuisine-japonaise.com

Novembre 2013

MENU DU MOIS

menu1311

Au Japon, la saison de la récolte du riz nouveau (« Shinmaï » en japonais) arrive.
La définition de « Shinmaï » est la suivante : il s’agit du riz récolté en automne et qui est poli pour enlever le son avant la fin de la même année.

Sa couleur est plus blanche que le riz de l’année précédente. C’est un riz mou et gluant, car il contient davantage d’eau. Il est aussi plus savoureux et plus doux. Normalement, il est préférable de manger ce riz tout de suite après la cuisson, même si le « shinmaï » peut garder son goût après avoir refroidi.

Pour déguster le goût du riz nouveau, j’ai préparé des plats qui se marient bien avec le riz.
Savourez-le bien !!!

 

GÂTEAU DU MOIS

kurimanju

En automne, on trouve partout du kuri-manjû dans les magasins au Japon. Il a la forme d’une châtaigne et sa peau est un peu brillante, comme celle de châtaigne. Hélas, dans beaucoup de kuri-manjû, on n’utilise pas de châtaigne, mais souvent seulement de la purée de haricots blancs.

Quand je suis arrivée en France, l’an d’haricot azukiétait moins populaire pour les Français qu’il ne l’est aujourd’hui.

La plupart des gens m’ont dit qu’ils n’aimaient pas le tsubu-an (la pâte de haricot azuki avec sa peau) car ils n’étaient pas habitués à manger du haricot sucré. Par contre, la plupart de gens m’ont dit qu’ils aimaient le koshi-an (la purée de haricot azuki sans sa peau) et m’ont demandé si c’était de la purée (ou la crème) de marron.

L’autre jour, un des mes lecteurs m’a demandé une recette de gâteau japonais qu’il a mangé au Japon. C’est une sorte de « kuri-manjû ».
Il a pensé qu’on utilisait de la châtaigne, mais je lui ai expliqué qu’il n’y avait pas de châtaigne dans le gâteau qu’il avait mangé. Bien sûr, il était très étonné.
Aujourd’hui, je vous présente ce gâteau, en utilisant vraiment de la châtaigne. Essayez-le!!!


Haut de page