cuisine-japonaise.com

Mars 2015

MENU DU MOIS

menu1503

J’ai déjà un peu parlé du « fukusa-zushi » dans la recette de « gomoku-chirashi-zushi » . C’est une sorte de sushi enrobé d’une omelette très fine (forme crêpe).

Il existe un autre sushi enrobé d’une omette « chakin-zushi ».

Le mot culinaire « chakin » (chakin-shibori) évoque une purée (de patate ou de potiron) à laquelle on donne une forme qui rappelle celle d’une sachet spéciale, à l’aide d’un tissu ou d’un firm prastique.

C’est un peu difficile d’envelopper un morceau de sushi avec l’omelette fine (usuyaki-tamago), car elle est très fragile. Je vous recommande donc plutôt de l’envelopper comme un « paquet cadeau », ce que j’ai fait cette fois-ci (« fukusa-zutumi » en japonais).

Vous pouvez aussi le décorer avec de petites rondelles de carottes découpées en forme de fleurs, pour en faire un véritable sushi de printemps. Essaye-le !!!

 

GÂTEAU DU MOIS

sakuramushicake

J’ai déjà fait parfois du « mushi-cake » (cake à la vapeur) pour ce site.

Cette fois-ci, j’ai utilisé du « sake-kasu » (de la lie de saké) pour constituer la pâte.

J’ai aussi déjà fait du saké-manju il y quelques année pour ce site, en utilisant aussi du saké-kasu pour la pâte. On l’utilise souvent pour la pâte des gâteaux japonais. Après la cuisson à la vapeur, l’alcool s’évapore : le saké-kasu ne donne donc pas un goût de saké très prononcé aux gâteaux, mais une saveur très particulière.

J’aimais déjà beaucoup le goût du saké (et d’autres boissons alcoolisées) lors de mon enfance (!!), et j’adorais donc les gâteaux au saké-kasu. Mais ma sœur, qui ne voulait boire aucune boisson alcoolisée, n’a jamais voulu manger ce type de gâteaux, avant d’acquérir finalement le goût du sakéà l’âge adulte.


Haut de page