cuisine-japonaise.com

Avril 2015

MENU DU MOIS

menu1504

Quand j’étais enfant, on nous a donné un énorme morceau de thon très frais.

Le premier jour, nous avons savouré du sashimi de thon. Mais il en restait encore beaucoup. Avec ça, nous avons savouré du « zuké-don » (un bol de riz avec le zuké) le 2ème jour. Mais il restait encore du zuké… Le soir de 2ème jour, ma mère a préparé quelque chose dans sa cuisine.

Le lendemain, j’ai trouvé dans ma boîte de bento… de la friture de thon !
C’était bon, même si je dois avouer que j’en avais assez du thon !

Si vous voulez bien profiter de la saveur du thon, je vous conseille de ne pas le laisser mariner plus de 30 minutes.

 

GÂTEAU DU MOIS

peanutsenbei

Dans plusieurs cas, le mot « sembeï » évoque une galette de riz (ou de farine de riz) salée (assaisonnée avec de la sauce soja ou du sel). Mais il existe aussi un sembeï sucré traditionnel au Japon. Dans ce cas, ce n’est pas le riz qu’on utilise, mais de la farine de blé, comme pour les biscuits occidentaux.

Ce type de sembeï sucré existe dans plusieurs régions, comme par exemple le « yatsu-hashi » de Kyôto, qui est assez connu.

Quand j’étais enfant, nous avions souvent du sembeï sucré à la maison, car nos connaissances nous en rapportaient après leurs voyages, comme souvenir. J’aimais beaucoup les gâteaux, mais je n’aimais pas beaucoup ce type de sembeï, car leur texture est très particulière et un peu dure à mâcher. Je préférais finalement les biscuits occidentaux.

Aujourd’hui, j’aime beaucoup les sembeï sucrés, particulièrement avec le thé japonais. J’apprécie particulièrement la saveur qui provient du miso et du mirin.

Cette fois-ci, j’ai mis des cacahuètes, mais vous pouvez l’essayer avec des noix ou des graines de sésame à la place.

Essayez le sembeï avec du thé japonais !!!


Haut de page