cuisine-japonaise.com

4. LA MANIÈRE DE PRÉPARER LE THÉ VERT JAPONAIS

Il y a trois éléments qui déterminent la saveur du thé vert japonais.
– L’astringence par la catéchine
– L’umami par la théine
– L’amertume par la caféine
Plus l’eau est chaude, plus la catéchine et la caféine sont extraites du thé, ce qui signifie qu’il devient plus astringent et plus amer. D’un autre côté, plus l’infusion est longue, plus la théine est extraite, ce qui signifie que la saveur du thé a beaucoup d’umami.

Vous pouvez donc, selon la durée de l’infusion et la température de l’eau, changer la saveur du thé selon votre convenance et votre santé. Si vous désirez savourer chaque thé avec son caractère propre, nous vous recommandons de les préparer de la manière suivante :

Pour une personne,
Sencha : 2 g de feuilles – 70 ml d’eau à 70°c – 1 minute
Gyokuro : 5 g de feuilles – 35 ml d’eau à 50°c – 2 minutes
Mécha, Kukicha et Konacha : 2 g de feuilles – 70 ml d’eau à 70°c / 80 °c – de 30 secondes à 1 minute
Hôjicha : 3 g de feuilles – 100 ml d’eau à 100°c – 1 minute

Vous pouvez faire infuser plus d’une fois les mêmes feuilles, mais il faut le faire moins longtemps avec de l’eau plus chaude.

En été, on boit souvent le thé vert japonais frais, en le mettant dans le frigo ou en ajoutant des glaçons.


Haut de page