cuisine-japonaise.com

2. L’ÉTAPE DE FABRICATION DU THÉ VERT JAPONAIS

Le thé est consommé dans plusieurs pays du Monde. Ce sont les mêmes feuilles du thé, mais on peut distinguer trois sortes de « thés » en fonction de leur fabrication ;
– le thé non fermenté (thé vert)
– le thé mi-fermenté (thé oolung)
– le thé fermenté (thé noir)

Le thé vert peut encore se classer en deux types :
– le thé vert fabriqué selon la manière japonaise
– le thé vert fabriqué selon la manière chinoise
Le thé vert japonais est fabriqué à la vapeur pour arrêter sa fermentation. Par contre, pour le thé vert chinois, la fermentation est arrêtée par torréfaction.

L’étape représentative de fabrication du thé vert japonais est la suivante :
1) Faire la cueillette du thé
La première cueillette de nouvelles feuilles se fait normalement au début du mois de mai. Après cela, chaque fois que de nouvelles feuilles arrivent, on continue à les cueillir.
2) Passer les feuilles à la vapeur
3) Les refroidir par le vent
4) Sécher les feuilles au vent chaud, en les battant
5) Répéter de froisser les feuilles pendant le séchage pour former comme une ficelle de papier, en les tortillant.
6) Trier et égaliser les tailles
7) Sécher

Le thé japonais compte différentes variétés selon la manière de fabrication, de récolte des feuilles, etc.


Haut de page