cuisine-japonaise.com

FROMAGE

On dit qu’au Japon, à l’ère de Nara (710- 794), existait une sorte de fromages appelée « so », réservée à la classe royale. Le secret de fabrication de ce fromage aurait été introduit de Mongolie, qu’on dit « le pays d’origine du fromage ». Malheureusement, ce fameux fromage « so » a complètement disparu après cette époque.
Le fromage n’est ensuite revenu au Japon qu’à l’ère d’Edo (1603 – 1868), et réservé pour le Shôgun. À cette époque-là, on a commencé à importer le fromage de Hollande, puis peu après à importer des vaches d’Inde pour en fabriquer sur place… mais toujours seulement pour le Shôgun !
En 1875 on a commencé à fabriquer du fromage pour le grand public, mais en toute petite quantité. En effet, beaucoup de Japonais n’étaient pas habitués au goût et à l’odeur du fromage. De plus, chez nous, la plupart des fromages sont restés longtemps des « processed cheese » industriels et peu goûteux, fabriqués avec certaines sortes de fromages naturels.
L’arrivée de la pizza dans les années 70 et la mode du « cheese cake » dans les années 80 ont contribué à rendre le fromage très populaire. Enfin, le grand boom du vin dans les années 90 nous a permis de découvrir de délicieux fromages du monde entier.
Chez nous, on mange plutôt le fromage au petit déjeuner, et on l’utilise de temps en temps pour la cuisine japonaise. On le grille ou on le fait frire avec la viande.


Haut de page