cuisine-japonaise.com

VIANDE DE BOEUF

Wagyû

Wagyû

L’histoire de la viande de bœuf du Japon est beaucoup plus courte que celle des pays occidentaux. On dit que les Japonais ont commencé à en consommer il y a très longtemps, mais c’était un aliment rare et non populaire.
Après le début d’ère de Maiji (1868-1912), la viande de bœuf est devenue célèbre grâce au plat « Gyu-nabé », comme le plat suki-yaki.
À l’ère de Showa (1925 – 1984), sa consommation s’est popularisée.

Dans presque tous les pays du monde, on préfère la viande de bœuf bien « rouge » se préfère, alors que les Japonais préfèrent la viande de bœuf « rosée » – la viande persillée.
Il existe beaucoup de viandes avec leurs labels régionaux : Kobe-gyu, Matsusaka-gyu, Yonezawa-gyu, etc.
Ces viandes estampillées coûtent très cher – surtout lorsqu’elle sont de qualité supérieure : le prix de certaines peut dépasser 100 euros les 100 g.

Les plats japonais de bœuf les plus connus sont le suki-yaki, le shabu-shabu, le tataki, mais on le fait aussi mijoter, griller ou sauter. Il existe même des sushi de bœuf.
Au japon, beaucoup de cas, la viande de bœuf se vend en fines tranches.


Haut de page