cuisine-japonaise.com

OCTOBRE

OCTOBRE

Le deuxième lundi : Jour du sport et de la santé

Ce jour-ci est très populaire au Japon : on célèbre la fête du sport à l’école, dans l’entreprise, etc… Beaucoup de familles vont à l’école primaire pour voir leurs enfants faire du sport. De temps en temps, les parents aussi doivent participer à quelques jeux.

 

hagi

 

Au Japon, le système de l’heure d’été et celle d’hiver ne s’applique pas. On sent donc que la saison change petit à petit. Mais il existe, dans l’année, deux jours où l’on se rend compte que la prochaine saison est arrivée : le 1er juin et le 1er octobre. A ces jours, aux écoles et aux bureaux, les uniformes se changent tous à la fois. À la maison aussi, aux alentours de ces jours, on change les vêtements dans la commode et l’armoire (Koromo-gaé). Au Japon, où il fait humide, il est necéssaire que tous les vêtements saient bien lavés et bien séchés avant d’être rangés dans les boîtes au fond du placard. Sinon, les vêtements seront couverts de pois moins à cause de la moisissure!!

 

* * * * *

Kanna-zuki est le nom du dixième mois. On l’écrit avec trois caractères chinois qui signifie “le mois où les dieux n’existent pas” (ou “le mois où les dieux sont absents”).
On dit qu’il existait énormément de dieux au Japon, comme dans la mythologie grecque. Les anciens Japonais considéraient que l’union des couples qui se mariaient était fixée par les dieux et que tous participaient à réunion pour en discuter ensemble, pendant ce mois, au grand temple à Izumo (une région dans l’ouest du Japon). Donc, pour toutes les régions (sauf celle d’Izumo), ce mois était celui où les dieux étaient absents. Par contre, les habitants d’Izumo l’appelaient “kami-ari-zuki” (le mois où les dieux existent).
Il y a des autres opinions pour l’ancien nom de ce mois, mais cette opinion est la plus populaire.
Bien sûr, on peut maintenant décider soi-même de se marier avec quelqu’un, sans attendre l’intervention des dieux !!!

 

* * * * *

Évènement du mois

Hida-takayama-matsuri

En Octobre, c’est la saison des «matsuri » d’automne. On se réjouit de la récolte de l’année, on remercie la nature et les dieux, on récompense l’entourage, la famille, les collègues et les amis.
Hida-takayama-matsuri est une fête que j’aime beaucoup. Hida-Takayama est une ville de la région Hida (Département Gifu situé au centre du Japon). C’est une très jolie ville, très calme. Même si elle est située dans la montagne, son atmosphère est semblable à celle de Kyoto.
A la mi-octobre, on y fait une grande fête. On peut y voir beaucoup de voitures japonaises très hautes et bien décorés avec les poupées mécaniques de l’ancienne époque. C’est une fête très douce, très paisible, même s’il y a toujours beaucoup de monde.


Haut de page