cuisine-japonaise.com

JUILLET

JUILLET

Le 7 : Jour de la fête des étoiles (tanabata)

Cette fête trouve son origine dans une légende chinoise racontant l’histoire d’un garçon, l’étoile-bouvier, Altair et d’une fille, l’étoile-tisserande, Vega, qui malgrè leur amour ne pouvaient se voir qu’une nuit par en à cette date au bord de la voie Lactée.
Aux alentours de cette date, les Japonais tout en espérant qu’il fasse assez beau pour qu’ils pouissent se voir, découvert des branches des bambous-nains avec des papiers multicolores où y seront écrits leurs souhaits personnels.

 

Du 13 au 15 : Jours de fête des morts chez les bouddhistes.

l est dit que durant ces trois jours, les âmes des défunts retournent dans leur foyer repect

 

Le troisième lundi : Jour de la fête de la mer

 

tanabata

 

Ce mois marque le début d’une hausse de la chaleur ce qui a pour conséquence une temps caniculaire appelé “doyô”. Il est recommandé depuis fort longtemps de consommer de l’anguille grillée qui semblant être efficace pour la lutte contre la fatigue physique dûe à cette canicule.

Les vacances scolaires d’été débutent aux alentours du 20, mais durant ces quarante jours, de nombreux devoirs obligatoires leur sont données à faire pour la rentrée et de plus ils doivent aussi continuer à fréquenter leur deuxième école : le juku.
Voilà, comment s’occupent les enfants durant les vacances!

 

* * * * *

Nos ancêtres appelaient le septième mois de l’année, qui est le plus chaud, ”Fumi-zuki”.
Certains disent que ce nom signifie « publication ». D’autres lui donnent le sens de « poème » ou « calligraphie ». En effet chacun se livre à ces activités le jour du ”Tana-bata”.

D’aucuns disent enfin que ”Fumi-zuki” signifie le mois où l’on peut voir les épis de riz grandir.

 

* * * * *

Évènement du mois

Hakata-gion-yamagasa

C’est le grand “matsuri” (fête) du temple shinto “Kushida-jinja” à Hakata (Fukuoka) pour souhaiter la santé et la prospérité, qui dure les quinze premiers jours de juillet. C’est un événement plutôt réservé aux hommes, qui commencent à le préparer dès le début du mois de juin. Dans chaque quartier, ils préparent un grand étal très lourd appelé “Yamagasa”, qu’ils portent ensuite sur leurs épaules. A partir du 1er juillet, les hommes commencent à courir dans la ville en portant le yamagasa, pour rivaliser de vitesse. Le matin du 15 juillet, jour final, un grand nombre d’hommes et de yamagasa parcourent la ville à pleine vitesse. C’est vraiment une spectacle puissant et impressionnant !


Haut de page