cuisine-japonaise.com

PORC CURRY

porccurry

PORC CURRY (CURRY AU PORC À LA JAPONAISE)
Difficulté
Print Recipe
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Temps de Cuisson
1,5 heures
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Temps de Cuisson
1,5 heures
PORC CURRY (CURRY AU PORC À LA JAPONAISE)
Difficulté
Print Recipe
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Temps de Cuisson
1,5 heures
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Temps de Cuisson
1,5 heures
Ingrédients
Bouillon
Sauce curry
Portions: personnes
Instructions
  1. Coupez la viande en dés de 2 cm et saupoudrez-les de poudre de curry. Pelez la carotte, fendez-la en deux et coupez-la en rondelles. Pelez les pommes de terre, coupez-les en morceaux et passez-les sous l’eau. Coupez l’oignon en morceaux.
  2. Dans une casserole, chauffez l’huile et faites sauter l’oignon, la carotte et la viande de porc.
  3. Quand la viande est dorée, versez-y le bouillon et faite cuire 15 à 20 minutes. (Après ébullition, écumez et baissez le feu) Au cours de la cuisson, ajoutez la pomme de terre.
  4. Préparation de la sauce curry : Dans une poêle, chauffez l’huile à feu doux. Ajoutez-y la farine et remuez à l’aide d’une spatule en bois jusqu’à obtention de une couleur dorée. Retirez la poêle de feu, posez-la sur un tissu mouillé et mélangez avec la poudre de curry. Allongez la sauce en ajoutant petit à petit le jus de cuisson de l’étape 3.
  5. Versez la sauce dans la casserole 3. Ajoutez l’ail râpé, le gingembre râpé, le ketchup, l’Uster sauce, le sucre, le sel et le laurier. Remettez la casserole sur le feu et faites mijotez pendant 30 minutes.
  6. Servez avec du riz et les accompagnements.
Notes

Ce curry est le plus populaire au Japon parmi une grande variété de plats de curry.
Entre Japonais, nous nous demandons souvent les uns aux autres « Est-ce que vous mettez de la pomme de terre dans le curry chez vous ? », car il existe vraiment deux écoles à ce sujet. Je vous présente aujourd’hui la recette avec des pommes de terre, même si chez moi, ma mère n‘en a jamais mis.

septembre/2007


Haut de page