cuisine-japonaise.com

LA DIFFÉRENCE DE CULTURE CULINAIRE ENTRE L’EST ET L’OUEST DU JAPON 4

Les gâteaux

Même s’ils existent sous le même nom dans le Kantô et le Kansaï, certains gâteaux sont différents dans ces deux régions.

– Le Sakura-mochi (mochi qui enrobe l’an, couvert d’une feuille de cerisier saumurée)
J’ai déjà évoqué les deux variantes de ce gâteau, celui du Kantô qui ressemble à une crêpe et celui du Kansai fait avec de la farine de riz « Dômyôji-ko ».

– L’Ohagi
L’Ohagi est décliné dans chaque région du Japon. La base est toujours une boulette composée de riz gluant à la vapeur et d’an. Dans le Kantô, on utilise du sésame noir, tandis qu’on utilise de l’algue séchée « ao-nori » dans le Kansai.

– Tokoroten
Il s’agit d’une sorte de dessert gélifié à base de nouille à d’agar-agar. Dans le Kantô, on l’assaisonne avec du vinaigre, de la sauce soja et de la moutarde japonaise. Par contre dans le Kansai, on le mange avec du sirop de sucre de canne rapadura (kuto-mitsu).

Il existe de nombreuses autres différences, notamment dans la forme ou les ingrédients utilisés dans les mêmes gâteaux, non seulement entre ces deux régions mais aussi dans de nombreuses autres. D’ailleurs, certains habitants du Kansai aiment les gâteaux du Kantô, et vice-versa ! Si vous allez au Japon, trouvez la différence entre les variantes régionales des différents gâteaux !

Tokoroten de Kantô

Tokoroten de Kantô


Haut de page