cuisine-japonaise.com

LE HASHIGO-SAKÉ (BAR-HOPPING)

Les mois du printemps sont des mois de transition, à la fois fin de la saison et rentrée dans la société japonaise. Par exemple, au mois de mars on quitte l’école, au mois d’avril on rentre dans l’entreprise… Il y a donc beaucoup de fêtes telles que des réunions d’adieux ou de bienvenue, et le hanami.
Dans le cas de ces fêtes, les japonais préfèrent se déplacer et changer deux ou trois fois de restaurant ou de bar. On appelle “hashigo-saké” (“hashigo” signifie “l’échelle”) la pratique qui consiste à boire un verre partout où l’on rentre.

Par exemple, on prend d’abord un ou deux verres dans un bar pour l’apéritif et ensuite on va s’amuser dans un autre bar-restaurant. On peut aussi prendre d’abord un grand dîner, et après changer d’air (et d’alcool) en se déplaçant dans un bar. Les jeunes surtout restent peu de temps dans le même bar pour prendre des verres et se déplacent beaucoup, pour finalement aller manger le ramen (les nouilles avec la soupe) au milieu de nuit et finir ainsi la fête. En tous cas, beaucoup de Japonais sont naturellement habitués à faire “hashigo”… Certains le font même jusqu’au dernier train, voire jusqu’au lendemain matin ! Ce style de rallye alcoolisé se pratique même lors d’une fête de mariage ou entre amis, pas seulement pour des banquets d’affaires.

Plus on se déplace, plus l’ambiance devient festive et sympathique. Mais attention à la gueule de bois !


Haut de page