cuisine-japonaise.com

LES DIVERS TYPES DE DÉJEUNERS AU JAPON

Au Japon, on n’a que l’embarras du choix lorsqu’il s’agit du déjeuner.
La forme et le contenu du déjeuner dépendent du goût respectif du chacun, mais aussi du temps qui est consacré au repas ainsi qu’au budget de chacun.

Les salariés travaillant dans les grandes agglomérations ne peuvent que se réjouir devant la variété des possiblitités qui leur sont offertes. Certains amènent leur bento (lunch-box) fait-maison, d’autre l’achètent dans des obento-yas (magasins spécialisés d’bento) ou dans les rayons d’alimentation des grands magasins. Il est aussi possible de se restaurer à la cantine de l’entreprise ou de se faire livrer collectivement des bento ou des plats typiques japonais (sobas, udon, donburi-mono, etc….)

Concernant les étudiants en université, un resto-u au sein de l’établissement est à leur disposition. Telles les cantines d’entreprise, les prix sont très peu élevés, des menus équilibrés à choix multiple leur sont proposés. Mais certains préfèrent fréquenter les fast-foods.

Les lycées n’ont majoritairement pas de cantine. Comme le réglement intèrieur leur interdit d’aller à l’extèrieur, ils n’ont pas de choix que d’apporter systèmatiquement un bento fait-maison ou un bento ou un casse-croûte acheté avant d’aller en cours. Par contre ils ont à leur disposition dans l’établissement même un petit magasin qui propose entre autres des coffret-repas simples, des sandwichs ou des viennoiseries…..

Les collègiens et les élèves du primaire prennent leur repas dans le cadre d’un système de “kyushoku” au sein même de leur établissement. C’est un système particulier qui sera expliqué lors du prochain numéro en juin.

Les enfants allant à la maternelle sont aussi concernés par le kyushoku, mais dans certaines écoles n’ayant pas adopté ce système ; un obento est quotidiennement préparé le matin par chaque maman.

Les femmes au foyer se préparent quelque chose très simple ou se contentent d’accomoder les restes de la veille. Parfois des voisines ou des amies se rassemblent chez l’une d’elles pour le plaisir de passer deu temps ensemble. De temps à autre, elles déjounent à l’extèrieur dans des entroits réputés à la mode et assez onéreux pour savourer le menu du jour.

bento1

bento2


Haut de page