cuisine-japonaise.com

LES JAPONAIS ET LES NOUILLES “SOBA”

Les gens de la région du Kanto (La partie Est du Japon) prefèrent le soba à l’udon qui est de loin le type de nouilles apprécié dans le Kansaï (la partie Ouest du Japon) .
Des soba-ya (des restaurants spécialisés en soba) existent dans le Kanto depuis l’ère Edo(1603 – 1868), où il était déjà très populaire.
Le soba se consomme au déjeuner. Il se prépare très rapidement; et est peu onéreux, pour les gens ayant peu de temps à midi ou ne voulant pas trop dépenser, les soba-ya sont des endroits pratiques pour se restaurer, un peu comme les fast-foods. Parmi les soba-ya, les tachiguï-soba-ya (restaurant ne proposant que des soba au comptoir, on y mange debout.) proposent des soba à 4 – 5 euros que l’on peut “avaler” en dix minutes. Ce type d’établissement peut se trouver même dans des gares ou des stations de métro (et jusque sur les quais.)

Certaints soba-ya traditionnels et établis depuis longtemps dans le même local (souvent une maison particulière) proposent des soba-maison ainsi que des menus à base de soba qui se dégustent en prenant le temps, tranquillement.
Le soir, on peut y passer pour boire un verre suivi de soba (Au Japon lorsque l’on prend un verre, il est de coutume de grignoter des “tapas” japonais. Ceci sera suivi du plat principal lorsque celui-ci est à base de riz, ce sera de l’ochazuké (du riz sur lequel est versé du thé japonais), du zôsuï.(risotto japonais) ou de l’onigiri….. S’il s’agit de nouilles, on aura le choix entre autres parmi des udons ou d’autres nouilles….). Le sobamiso, plat à base de graines de sarrasin et de miso, le sobadofu, à base de farine de sarrasins et de kuzu-ko ou le tamagoyaki (omelette japonaise) à la sobaya sont des exemples de “tapas” typiques des soba-ya.
Le soba devenu un plat “ordinaire” peut “se transformer” en plat traditionnel. C’ést le cas pour le toshi-koshi-soba que l’on consomme à minuit le 31 décembre tout en se souhaitant et en espèrant pour les autres une longue vie ainsi qu’un bonne santé.
De plus, après avoir emménagé dans un nouvel habitat, on distribue des paquets de soba dans le voisinage en souhaitant une bonne relation durable. (“Soba” en Japonais signifie aussi proche, près, à côté ou voisinage, d’où le jeu de mots). C’est une coutume qui semble disparaître progressivement.

Il existe beaucoup de produits à base de soba tels le thé, le shochu, des biscuits ou du riz…. Depuis longtemps des balles de sarrasin sont utilisées pour remplir des coussins pour des raisons de confort entre autres…..
Il est recommandé durant l’été de goûter du soba qui ne demande pas de temps, de préparation. Le soba se déguste traditionnelement en principe en l’aspirant rapidement en faisont de bruit, puis, en mâchant modèrement.

N’est-ce pas un aspect intéressant de la culture culinaire japonaise?

Soba-miso (graines de sarrasin grillées au miso)

Soba-miso (graines de sarrasin grillées au miso)

Omelette japonaise

Omelette japonaise


Haut de page