cuisine-japonaise.com

SEPTEMBRE

SEPTEMBRE

Le 9 : Jour de la fête des chrysanthèmes

Cette fête est originaire de Chine, importée au Japon à l’ère de Heïan (710-794) et est devenue un évenement de la cour. Pour souhaiter
leur vie plus longtemps, les personnes buvaient de l’alcool parfumé aux chysanthèmes. Mais en ce moment, les Japonais la fêtent rarement. C’est dommage….

 

Le 3ème lundi : Jour de la fête des personnes âgées

Ce jour-là, on rend particulièrement hommage aux personnes âgées. Dans les familles, on offre des cadeaux aux grands-parents, en leur souhaitant une longue vie.

 

Du 19 au 26 : Jours d’OHIGAN (L’Autre Rive, qui signifie le monde de la Délivrance, dans le bouddhisme.)

C’est une période de sept jours, aux alentours de l’équinoxe, où l’on visite les tombes. À cette période, on prépare le gâteau “ohagi” pour l’offrir aux ancêtres, et on le mange ensuite en famille.

 

Le 22 ou 23 :  Équinoxe d’automne

 

le 15ème nuit du 8ème mois dans le calendrier lunaire : JUGOYA

Nuit de pleine lune. Pour les Japonais, depuis l’époque ancienne, la lune est ce qui représente la beauté de la nature. On aime et respecte beaucoup la lune. On regarde la pleine lune de ce mois, qui est dite la plus jolie et on lui offre des aliments et les susukis (l’une des plantes)

 

manjushage

 

En septembre, si vous tendez l’oreille, vous pouvez écouter des insectes chanter. Au Japon il existe beaucoup de sorte d’insectes qui chantent ; Le kôrogi (grillon), le suzu-mushile matsu-mushi, entre autres. Dans la ville, beaucoup de bruits nous empêchent de l’entendre, mais leurs chansons, qui nous arrivent dans les bruits, nous font sentir la fin d’été.

 

* * * * *

Le neuvième mois d’année, le Naga-zuki, s’écrit avec les caractères chinois correspondant à « mois » et à « longtemps ». Cela ne signifie pas que ce mois est long, mais qu’il s’agit du mois où la durée de la soirée s’allonge petit à petit. Alors qu’en France les gens semblent vouloir profiter plus longtemps du temps d’ensoleillement en été, les Japonais préfèrent les soirées plus longues et plus calmes d’automne, en lisant ou en écoutant de la musique.

 

* * * * *

Évènement du mois

Owara kaze no bon

Je vous ai présenté dans le numéro dernier, une fête de danse très gaie qui a lieu à Awa. Ce mois-ci, je vous présente au contraire une fête de danse japonaise très douce et très calme, qui contribue au charme particulier de la ville de Yatsuo, dans le département Toyama, au centre du Japon.
Dans cette région, il y a souvent un vent très fort en septembre, à l’époque où l’on récolte les produits agricoles. On dit que cette fête est faite pour calmer le vent et pour souhaiter une bonne récolte.
Les gens dansent en défilant lentement dans la petite ville, très belle comme celles de l’ancienne époque. On a alors l’impression que le temps se met à passer très lentement…

 


Haut de page