cuisine-japonaise.com

FARINES DE RIZ (KOME-KO)

En France, la farine de riz s’obtient en écrasant le riz, tandis qu’au Japon on distingue plusieurs variétés de farine de riz en fonction du mode de préparation et de la variété du riz. Deux types de riz différents (le riz rond gluant et le riz rond) produisent différentes farines destinées aux gâteaux.
-MOCHIKO
Préparation (P): laver, sécher et moudre le riz.
Utilisation (U): dans de nombreux gâteaux
-SHIRATAMAKO
P : laver, moudre dans l’eau et sécher.
U : Shiratama ), gyûhi (gâteau de mochi un peu léger)

Shiratama-ko

Shiratamako

-DÔMYÔJIKO
P : cuire à la vapeur, sécher et moudre.
U : Sakura-mochi

Dômyôji-ko

Dômyôjiko

-SHINBIKIKO
P : moudre le Dômyôji-ko plus finement et torréfier légèrement.
U : Rakugan (sorte de sucrerie)
-JYÔNAN-KO
P : moudre le shinbiki-ko, le réduire en poudre et le torréfier légèrement.
U : Kurumimochi (de gâteau de mochi aux noix)
-MIJINKO
P : torréfier légèrement et moudre.
-KANBAI-KO
P : moudre le Mijin-ko plus finement
U : Yubeshi (gâteau de mochi un peu léger)
-JYÔSHINKO
P : laver, sécher et moudre
U: Dango, kusa-mochi , kashiwa-mochi

Jôshin-ko

Jôshinko

-JYÔYÔKO
P : moudre le jyôshin-ko plus finement.
U: Jyôyômanjyû (brioche japonaise farcie avec de l’an )
-NAMANSHINKO
P : laver, sécher à moitié et moudre.


Haut de page