cuisine-japonaise.com

FEUILLES DE RADIS BLANC (DAIKON NO HA)

Comme la feuille de navet, on peut la manger en aé-mono (salade japonaise), en soupe (soit avec du miso, soit en consommé), en furikaké, etc.
Elle est riche en carotène, en vitamine C, en minéraux et en fibres alimentaires.
À l’ancienne époque, on en consommait souvent car il n’y avait pas beaucoup de légumes en hiver, époque où le radis blanc est récolté. Aujourd’hui, comme on trouve de nombreux légumes même en hiver, les jeunes Japonais l’utilisent rarement.


Haut de page