cuisine-japonaise.com

PIMENT (TÔGARASHI)

Au Japon aussi, nous utilisons le piment (tôgarashi) pour la cuisine, comme dans les autres pays du monde entier.
Cette épice est originaire d’Amérique de Sud et Centrale. Elle a été importée d’abord en Europe à la fin du XVème siècle, par Colomb. Deux cents ans plus tard, on en trouvait des cultures partout dans le monde, ce qui explique pourquoi il a influencé de nombreuses traditions culinaires. Il a été introduit au Japon vers le XVIème siècle.
La saison du piment est surtout l’été, mais actuellement, on peut le consommer toute l’année.

Le piment peut être classé en deux types : le très fort et le doux.
Les piments représentatifs du Japon sont ;
TAKANOTSUME (le piment rouge) : C’est le piment le plus fort que l’on trouve au Japon. On l’utilise en séchant, comme condiment.

Takanotsume

Takanotsume


SHISHITÔ: C’est une sorte de piment vert et doux. On l’utilise comme légume pour faire griller et frire (le tempura).
Shishitô

Shishitô

La capsicine que contient le piment et qui lui donne sa saveur piquante est très efficace pour la circulation de sang et la transpiration. Au Japon, il existe plusieurs produits à base de piment, par exemple, le ichimi-tôgarashi(poudre de piment rouge séché), le shichimi-tôgarashi(mélange de piment rouge et autres épices) et le yuzu-koshô (mélange de piment et zest d’yuzu).


Haut de page