cuisine-japonaise.com

GINNAN (NOIX DE GINKO)

ginnan

Le ginnan est originaire de Chine. C’est à l’ère Kamakura (1192-1336) que le ginnan a été importé au Japon.

Actuellement les principaux lieux où on cultive cette noix sont les départements d’Aichi, de Fukuoka et d’Ôita. Les mois d’octobre et de novembre sont sa saison.

Il existes 4 sortes de ginnan que les Japonais sont habitués à manger.

KINJIRÔ : on le trouve au marché plus tôt que les autres, en juillet ou en août
TOKUÔ : il est rond et grand. Il a sa saveur un peu amère.
EISHIN : il est long et très savoureux. Il peut se conserver longtemps.
HISAJU : il est également possible de le garder longtemps.

Il est riche en vitamine C et en carotène, qui stimulent la métabolisme. Le potassium permet de contrôler la circulation d’eau dans le corps.

Choisissez un ginnan dont la surface de la coque est blanche et uniforme. Le ginnan avec sa coque peut être conservé bien hermétiquement dans le frigo. Si le ginnan n’a pas de coque, il doit être cuit puis congelé.


Haut de page