cuisine-japonaise.com

LIMANDE (KAREI)

matsukawagarei

Les Karei sont des poissons plats de la famille de Pleuronectidés, qui sont du même ordre que la sole ou le hiramé. On dit qu’il en existe plus de cent sortes dans le monde entier. En France, parmi eux, on consomme la limande, le turbot, la barbue,etc.

Au Japon, on trouve ;
MA-GAREI : Il se pêche principalement à côté de Hokkaido. Il est un peu petit, mais plus épais que les autres. On l’utilise pour le sashimi ou pour faire légèrement mijoter.
MAKO-GAREI : C’est la limande en France. Il est moins épais, mais sa chair est un peu plus ferme que le MagareÏ. Il se pêche partout au Japon, mais parmi eux, le plus connu est celui pêché à Oita (dans la région du nord de Kyûshu) : Shiroshita-gareï. Dans cette région, on le consomme comme le sashimi, accompagné de sauce de soja avec de la chair d’ume-boshi (le prune verte japonaise séchée et saumurée) et le foie de ce poisson.
ISHI-GAREI : Il a une saveur très particulière. On l’utilise pour la friture et le sashimi.
HOSHI-GAREI : Il est très bon mais un peu cher. Il se pêche de l’ouest du Japon, mais il se fait de plus en plus rare.
yanagigarei : Il est principalement utilisé pour le himono (poisson séché). On le trouve très rarement cru.

Chaque Karei a sa saison.
Ils sont très aimés par les Japonais en raison de leur goût très raffiné et de leur chair ferme.
Il sont très riches en protéines, en vitamines (particulièrement A), mais peu gras.
Au Japon, il existe une règle qui consiste à mettre le poisson entier dans l’assiette avec sa tête à gauche. Le Karei fait exception à la règle car lorsqu’on le sert entier dans l’assiette, on doit mettre sa tête à droite.


Haut de page