cuisine-japonaise.com

Novembre 2005

MENU DU MOIS

menu0511

Les Japonais aiment beaucoup le poisson. On le mange cru, comme vous le savez, ou en le faisant frire, griller, mijoter, etc. Mais il existe aussi manières de consommer le poisson au Japon :

– Le poisson séché (le himono) ; on le laisse sécher deux ou trois jours, et on le mange grillé ;
– Le poisson assaisonné avec de la sauce de soja (par exemple, on met les œufs de saumon dans de la sauce soja pour les conserver) ;
– Le poisson assaisonné avec son intestin : on met des petits morceaux de seiche, de calamar ou de poisson (du chinchard par exemple) dans son intestin, et on le déguste avec du riz ou du saké.
Il existe également plusieurs produits fabriqués avec de la pâte de poisson :
– Le kamaboko et le kani-kama (que l’on appelle « surimi » en France), pâte de poisson préparée à la vapeur ;
– Le satsumaage, pâte de poisson que l’on fait frire.
– Le chikuwa, pâte de poisson consommée grillée.
Il existe au Japon un magasin spécialisé en satsumaage.

Quant au plat « Niku-jaga« , on peut dire que c’était auparavant le plat le plus populaire de Japon, aussi apprécié que la cuisine de maman, très simple et économique. Mais récemment, il n’est pas aussi populaire qu’avant, car les enfants préfèrent les pâtes, la pizza ou les plats occidentaux. C’est dommage !!

 

GÂTEAU DU MOIS

imoyokan

Dans le vieux quartier Asakusa à Tokyo, il y a un magasin très connu de gâteaux japonais qui vend de l’imo-yôkan. Chaque fois que j’ai visité Asakusa, j’en ai acheté. J’aime beaucoup ce gâteau et j’ai essayé plusieurs fois de le faire en France. Mais je ne l’ai réussi que rarement, parce que la patate douce en France n’est pas assez sucrée et qu’elle contient trop d’eau.

Depuis peu, à Paris, on peut acheter dans des épiceries japonaises ou asiatiques de la patate douce aussi sucrée que celle du Japon. Je suis vraiment contente, même si beaucoup de Français qui ne sont pas habitués à la patate sucrée disent que c’est bizarre la première fois qu’ils en goûtent… Mais moi aussi, quand j’ai goûté du riz au lait la première fois, j’ai trouvé cela étrange, parce que je n’étais pas habituée au riz sucré !!! Mais je l’apprécie beaucoup maintenant.


Haut de page