cuisine-japonaise.com

Juillet 2014

MENU DU MOIS

menu1407

Vous avez déjà essayé un plat de miso ?

Depuis que la cuisine japonaise est à la mode (même si c’est plutôt les sushisashimi, etc.), vous avez sans doute déjà goûté à la soupe miso. Malheureusement, à cause d’une mauvaise utilisation du miso (et du dashi) dans beaucoup de restaurants pas vraiment japonais, la plupart des gens n’ont pas encore savouré le vrais goût du miso.

Heureusement, aujourd’hui, on peut trouver toutes sortes de miso en France, soit dans les épiceries japonaises ou asiatiques, soit dans les magasins en ligne.

Le miso est non seulement un assaisonnement indispensable pour la cuisine japonaise, mais aussi un ingrédient très nutritif. On dit qu’il existe plus de 500 sortes de miso au Japon, un peu comme le fromage en France.

J’aimerais bien que vous goûtiez différents miso et que vous trouviez le miso que vous préférez.

 

GÂTEAU DU MOIS

machakuzunagashi

C’est un dessert d’été à base de pâte de haricot azuki(an) avec de la sauce de kuzu (poudre de racine d’arrow root) au matcha.

Aujourd’hui on trouve beaucoup de gâteaux au matchaen France, soit importés du Japon, soit fabriqués en France. Certains pâtissiers français très connus utilisent le matcha pour leurs gâteaux, et des cuisiniers l’utilisent aussi souvent pour leurs plats.

En réalité, j’ai l’impression que pour beaucoup de Français, le matcha est seulement un ingrédient très amer et désagréable. Même si l’on ajoute pas mal de sucre, l’amertume ressort souvent.

Vous pensez que tous les Japonais aiment le matcha ?
La réponse est non, bien sûr.

Pour toute personne qui goûte le thé « matcha » la première fois, le goût est résolument « amer », au point que certaines personnes ne veulent même plus en goûter. Moi aussi, quand j’en ai goûté la première fois, j’ai pensé que c’est une sorte de médicament tant l’amertume était forte !

Pourtant, maintenant, j’aime beaucoup le matcha, particulièrement avec les gâteaux japonais. Je ne sais pas exactement quand mon goût a changé. Peut-être est-ce grâce à mon âge qu’il a évolué ?


Haut de page