cuisine-japonaise.com

Août 2015

MENU DU MOIS

menu1508

Pour la cuisine japonaise, comme pour la cuisine française, il est très important de bien couper les aliments, afin de bien finir les plats esthétiquement et cuire uniformément les aliments. De plus, pour la cuisine japonaise (et les autres cuisines asiatiques) qu’on mange sans couteau à table, la découpe préalable est indispensable puisqu'on ne peut pas couper les aliments avec les baguettes.

Dans mes recettes, je vous ai déjà montré plusieurs façons de couper les aliments. Cette fois-ci aussi, j’ai bien coupé les légumes.

Je vais vous expliquer prochainement les différentes façons de couper dans la cuisine japonaise.

 

GÂTEAU DU MOIS

awayukikan

C’est un dessert traditionnel dans la région d’Aïchi au Japon, qui est fait avec de l’agar-agar, du blanc d’œuf et du sucre. Le mot awa signifie « mousse » et yuki signifie « neige ».

Mon père aimait beaucoup les desserts à l’agar-agar et à la gélatine, soit dans les desserts asiatiques, soit dans les desserts occidentaux.

Quand j’étais enfant, il a demandé à ma mère d’acheter le dessert « awa-yuki-kan ». A cette époque-là, dans ma région d’Aïchi, on regardait plusieurs fois par jour la publicité télévisée de ce dessert. Mon père, qui n’en avait jamais goûté, avait envie de le déguster. Mais ma mère qui n’aimait pas beaucoup ce type de dessert oubliait d'en acheter à chaque fois ! Mon père lui répétait systématiquement sa demande, comme un enfant. Et un jour, enfin ! Elle l’a acheté. Mon père a attendu le « tea-time » très excité.

Etait-il content d’en avoir mangé?

Non. Ce n’était pas ce qu’il avait imaginé. L’awa-yuki-kan est un dessert qui fond dans la bouche. Ça n’a pas plus à mon père, même si c'était bon.
Après, il n’a plus jamais parlé de ce dessert….


Haut de page