cuisine-japonaise.com

MAGAZINE DU MOIS

  • [ Décembre 2017 ]

    MENU DU MOIS

    La saison du nabemono (fondue japonaise) arrive !!!

    Ce mois-ci, j’ai fait un shabu-shabu-à la daurade.

    D’habitude, le shabu-shabu est une fondue au boeuf tranché. Mais depuis peu on trouve d’autres variétés de “shabu-shabu”, comme celui au porc, au poulet, à la daurade, au crabe, au poulpe, au “fugu”, etc.

    Dans ces différents shabu-shabu, on mange les fruits de mer ou les viandes, mi-cuits après les avoir fait cuire soi-même dans le bouillon.

    Après, on déguste les légumes qui ont mijoté dans la soupe et dont le goût “umami” ressort bien.

    À la fin, on peut savourer le riz en “zôsui” (risotto japonais), en lui faisant absorbr la soupe.

    Réunissez vos amis à la maison en fin d’année pour discuter avec eux autour d’un bon shabu-shabu !

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Au Japon, on mange les crêpes originaires de France, mais on trouve parfois certaines crêpes qui sont vraiment de style japonais.

    Par exemple, on mange des crêpes en forme de cornet et garnies de crème, de fruits, de glace, etc.

    (On peut en trouver à Paris : https://www.youtube.com/watch?v=Xvmg5X0YQv8)

    Il existe aussi un gâteau assez populaire au Japon et nommé “mille crêpes”.

    Cette fois-ci, j’ai essayé de faire un mille crêpes au matcha avec de la pâte à crêpes à la japonaise.

    Goûtez donc les crêpes japonaises !!!

     

    Décembre 2017
  • [ Novembre 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Ce mois-ci, je vous présente des plats qui ne sont pas véritablement des plats traditionnels japonais, mais plutôt du genre « fusion ».

    Nos plats n’ont pas seulement le goût de la sauce soja ou du miso ! Nous les utilisons aussi parfois avec du lait (ou du lait de soja), du beurre, etc. Cette manière de cuisiner est assez populaire à la maison, et ce type de plat est déjà bel et bien japonais !!!

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Dans la suite du mois dernier, je fais encore une sorte de “daifuku-mochi”. Ce mois-ci, ils s’agit du daifuku-mochi aux châtaignes (Kuri-an-daifuku), et je le fais au micro-ondes.

    pour éviter de déchirer la pâte de shiratama-ko, je vous recommande d’étaler la pâte en forme carrée avant de l’utiliser pour envelopper l’an de châtaignes..

    J’ai préparé l’an en faisant fondre lentement les châtaignes à feu doux avec un peu d’eau et un peu de sucre, en remuant doucement avec une spatule, mais vous pouvez plus simplement utiliser des châtaignes précuites écrasées puis mélangées avec de la crème de marron.Dans ce cas, vous pouvez préparer ce gâteau très rapidement, en n’utilisant que le micro-ondes ! Essayez-le !

    Novembre 2017
  • [ Octobre 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Quand je travaillais dans un restaurant, il fallait que je prépare les repas de l’équipe.

    C’était assez difficile car il fallait le faire quotidiennement, en utilisant les ingrédients qui restaient dans le frigo, le congélateur ou la cave, et tout préparer dans un temps très court, En outre, il fallait varier les menus et ne pas faire les mêmes plats !

    J’ai donc parfois recyclé certains plats : le “nikujaga” s’est transformé en “korokke de nikujaga”, et le saumon salé grillé en « riz au saumon salé grillé ».

    J’ai décidé cette fois-ci de vous présenter ces plats recyclés !

    Pour la salade de hijiki, vous pouvez aussi utiliser.un reste de plat hijiki mijoté…

    Gagnez du temps et économisez de l’argent !

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Il y a plus de 10 ans, je vous ai présenté l“ichigo-daifuku” (daifuku-mochi à la fraise).

    À l’origine n’existaient que le daifuku-mochi (normal) et le kuri-daifuku (daifuku-mochi à la châtaigne).

    Mais il y a environ 30 ans est apparu l’”ichigo-daifuku”… ce qui nous a vraiment surpris !

    À la suite de l’ichigo-daifuku, d’autres nouveautés ont été créées : le daifuku au raisin, celui à l’orange, à la pêche, au melon, à la myrtille,  au kaki, et même… à la tomate !!!

    J’essayé ce mois-ci de faire un daifuku au raisin avec de l’an blanc (shiro-an de haricots blancs).

    Mais vous pouvez essayer de concocter votre propre daifuku avec les fruits que vous préférez !!!

     

    Octobre 2017
  • [ Septembre 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Le mois de septembre, c’est celui où je présente des plats complets, comme le“donburi-mono”.

    Cette fois-ci, je vous propose deux donburi-mono cuisinés avec de la sardine.

    La sardine est aussi un poisson très populaire au Japon, et un met très nutritif malgré son prix bas.

    J’ai utilisé de la sardine en boîte et de la sardine crue. Cette dernière est facile à découper à la main, mais vous pouvez  bien sûr utiliser

    de la sardine surgelée ou même prédécoupée.

    Quant j’étais au Japon, je mangeais parfois des sardines, particulièrement les jours qui précédaient le versement de mon salaire ! Essayez-les !

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Il y a quelques années, une société alimentaire japonaise m’a demandé de créer de nouvelles recettes de tofu avec des ingrédients européens.

    Pendant trois mois,ai mangé du tofu tous les jours en réalisant mes diverses idées culinaires. Mais après avoir envoyé mes créations à mon employeur, je n’ai plus eu envie de tofu pendant un bon bout de temps !

    J’ai déjà proposé certaines de ces recettes sur mon site. Aujourd’hui, je vous montre la plus facile.

    Qu’en pensez-vous?

     

     

    Septembre 2017
  • [ Août 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Cette année, il a déjà fait vraiment chaud certains jours à Paris !!!

    Avant d’arriver en France, il y a deux dizaines d’années (déjà !), je n’avais jamais imaginé qu’il existait des jours de “canicule” en France.

    Car la ville de Paris (48° latitude nord) est située au nord de ville de Tokyo (35° latitude nord : la même latitude nord que la Crète et Chypre !)

    Qui aurait pensé qu’il faisait aussi chaud à Paris ?

    Heureusement  on peut aujourd’hui trouver à Paris de nombreux aliments que l’on consomme en été au Japon.

    Vous aussi, protégez votre corps contre la fatigue due à la chaleur en mangeant de bons aliments !!!

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Quand je vous ai présenté le dorayaki à la crème, je vous avais parlé de ma nièce qui n’aimait pas l’an et qui mangeait les galettes dorayaki de son frère en ne lui laissant que la pâte de haricots rouges !

     

    Récemment, j’ai eu  l’occasion de fabriquer des galettes de dorayaki pour en servir à beaucoup de monde.

    J’ai remarqué qu’il y avait encore certaines personnes qui n’aimaient pas l’an.

    Aujourd’hui j’ai donc préparé le dorayaki sans l’an mais avec une glace caractéristique du goût japonais… J’espère que ça vous plaira !

     

    Août 2017
  • [ Juillet 2017 ]

    MENU DU MOIS

    C’est le mois des plats de nouilles !

    Cette fois-ci, je vous ai préparé des nouilles de style “salade” (qui se mangent froides) soit avec des nouilles « udon », soit avec des nouilles « soba », mais presque avec les mêmes légumes. En mangeant ces plats de nouilles équilibrés, vous soignez votre corps pendant un été vraiment chaud !!!

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Je vous ai déjà présenté une panna cotta au sésame noir, cuisinée avec de la crème fraîche, du lait et de la gélatine.

    Cette fois-ci, j’ai essayé de faire une panna cotta au sésame blanc, avec du lait de soja et de l’agar-agar. Pour me rapprocher de la texture de la gélatine, j’ai ajouté du kuzu-ko (fécule d’arrow-root).

    Et pour cette “panna cotta”, j’ai mis de la purée de sésame blanc.

    J’utilise souvent cet ingrédient, notamment ans la sauce des pâtes, des nouilles, ou dans la sauce pour salade. Et aussi pour faire des gâteaux !

    Mais parfois, la purée de sésame perd son homogénéité : le fond se durcit et l’huile remonte à la surface. Pour l’utiliser, il faut alors bien la remélanger… et ce n’est vraiment pas facile ! Cette fois-ci encore, aussi, mes doigts étaient complètement huilés, et j’ai même tordu la poignée de ma cuillère !

    Bon courage à vous si vous devez remélanger de la purée de sésame !

    Juillet 2017
  • [ Juin 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Aujourd’hui, beaucoup de femmes et de mamans japonaises travaillent.

    Il me semble quand même qu’il y a moins d’hommes qui aident leurs femmes à faire le ménage au Japon qu’en France, même si la situation s’améliore petit à petit.

    Voilà pourquoi les femmes japonaises réfléchissent souvent à la manière de gagner du temps en cuisine.

    Elles peuvent par exemple cuisiner des plats appelés “jôbisai” qui se préparent en grande quantité et se gardent longtemps, comme le kombu-mame du menu de ce mois.

    Elles préparent aussi des sauces qui se conservent longtemps, comme le “dengaku-miso, que j’ai utilisé ce mois-ci pour le plat “porc sauté”.

    Et les femmes françaises, comment font-elles pour gagner du temps en cuisine?

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Le crumble est assez populaire en France, mais il l’est un peu moins au Japon.

    Dans la pâtisserie japonaise, il existe une sorte de “crumble” avec de la purée de haricots azuki ou de haricots blancs, nommé “kinton”, mais qui est… très mou !

    Cette fois-ci, j’ai essayé de cuisiner un crumble de style occidental, mais je vais tenter prochainement d’en faire un de style japonais !

     

    Juin 2017
  • [ Mai 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Le mois de mai, c’est le mois où je vous montre le bentô !

    Je l’ai déjà répété plusieurs fois ici, mais je vous recommande d’y mettre des plats bien assaisonnés.

    Cette fois-ci, j’ai essayé de faire un petit gratin du lait de soja, sans beurre, ni farine de blé. À la place, j’ai utilisé de la farine de riz, pour donner de l’épaisseur à la sauce.

    Si vous êtes allergique ou intolérant au gluten, essayez-le !

     

    GÂTEAU DU MOIS

    J’ai déjà présenté le kuzu-mochi qui est servi avec du kuro-mitsu (sirop de sucre rapadura) et du kinako (poudre de soja grillé).

    Cette fois-ci, j’ai essayé de faire une variété de kuzu-mochi qui contient directement du sucre rapadura : c’est bien plus facile et  rapide à faire que le kuzu-mochi normal.

    Attention toutefois à ne pas vous brûler avec la pâte de kuzu-mochi chaude !

     

    Quand j’avais huit ans ou neuf ans, j’ai appris, grâce à une émission télé de cuisine, qu’on pouvait faire du kuzu-mochi avec de la fécule de pomme de terre à la place de la fécule de kuzu. Comme j’aimais vraiment le kuzu-mochi, je voulais absolument l’essayer.

    Un jour, alors que ma mère n’était pas à la maison, j’ai essayé de faire la recette toute seule.

    La résultat ?

    Eh bien, je me suis brûlé la main… et, bien entendu, j’ai été sérieusement réprimandée par ma mère !

     

     

    Mai 2017
  • [ Avril 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Je pense que vous connaissez déjà le “katsuo-bushi” (les copeaux de filets de bonite séchée) lorsque vous mangez des okonomiyaki.

    La saison de la bonite commence au mois d’avril au Japon. Nous apprécions particulièrement la bonite de début de saison, que nous appelons “hatsu-gatsuo”.

    (“hatsu” signifie “le début” et “gatsuo” – katsuo-  “la bonite »)

    Nous la mangeons en “sashimi” et en “sushi », en “tataki” (filet grillé mi-cuit et refroidi avec les glaçons), ou encore mijotée avec du gingembre.

    Aujourd’hui j’ai utilisé un filet de bonite déjà cuit (namari-bushi) pour le faire mijoter, même si on ne trouve pas le produit “namari-bushi” en France. Je vais essayer prochainement d’en faire moi-même à la maison.

    C’est un plat de saison familial.  Essayez-le !!!

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Le baum kuchen est un gâteau allemand qui ressemble un peu au gâteau à la broche des Pyrénées.

    Il est très populaire au Japon,  grâce à une pâtisserie japonaise “Juchheim”, qui a été inaugurée il y a presque 100 ans.

    On utilise ce gâteau depuis longtemps comme cadeau de mariage : le couple l’offre généralement aux participants pour qu’ils puissent l’emporter chez eux après la cérémonie.

    Lorsque j’avais entre 24 ans et 28 ans, chaque automne j’assistais aux cérémonies de mariage de mes ami(e)s ou de mes collègues (au Japon, on se marie plutôt un automne.) Pour moi, l’automne est donc la saison du baum kuchen…!

    Aujourd’hui, même si c’est le printemps, j’ai essayé de faire un baum kuchen avec une poêle carrée pour omelette japonaise, en y ajoutant le goût du matcha.

    C’est très amusant, essayez de le faire !!!

     

     

    Avril 2017
  • [ Mars 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Cette fois-ci, je prépare un repas pour la fête des filles, le Hina-matsuri (Le 3 mars).

    Au Japon, les grands parents achètent pour le premier Hina-matsuri de leur petite-fille des poupées “Hina-ningyô”.

    Parfois, on dispose plusieurs de ces poupées parées sur une grande estrade décorée d’arbres fleuris.

    Malheureusement chez moi, il n’y avait qu’un couple de toutes petites poupées, car il fallait qu’on déménage souvent en raison du métier de mon père.

    J’enviais un peu la grande estrade avec plusieurs poupées de certaines de mes amies, mais j’avoue que j’étais plus intéressée par les plats de hina-matsuri que par les poupées…..

    Aujourd’hui, j’ai bien décoré les plats comme des fleurs !!!

     

    GÂTEAU DU MOIS

    C’est un gâteau enveloppé dans du papier aluminium et cuit au four.

    Si vous ne pouvez pas bien former la pâte avec l’an, comme pour le manju, vous pouvez l’envelopper facilement avec du papier aluminium.

    Aujourd’hui j’ai mis deux sortes d’an : il est ainsi possible de mélanger de la purée de haricot blanc (shiro-koshi-an) avec des fleurs de cerisier saumurées ou du chocolat (poudre de cacao par exemple) ; ou encore de la pâte de  sésame noir (ou des graines de sésame noir grillées et pilées) avec de la purée de haricots azuki koshi-an.

    Essayez toutes les combinaisons qui vous vont plaisir !

     

     

    Mars 2017
  • [ Février 2017 ]

    MENU DU MOIS

    Cette fois-ci, je vous propose comme plat principal une friture de gésiers, ainsi qu’un steak de radis blanc.

    Les Japonais aiment le radis blanc, particulièrement celui d’hiver, qui est vraiment doux et bien juteux.

    On le fait mijoter jusqu’à ce qu’il soit vraiment tendre afin de le déguster avec de la sauce miso douce ou dans la fondue japonaise.

    Le radis blanc est très nutritif et efficace contre le rhume.

    Si vous avez un rhume, réchauffez-vous avec un plat de radis blanc !

     

    GÂTEAU DU MOIS

    Avant mon arrivée en France, je n’avais jamais imaginé qu’on puisseavoir autant de mal à trouver en France certains gâteaux occidentaux très populaires au Japon, comme la Jelly sucrée, le chiffon cake (ou « gâteau des anges »), les gâteaux au potimarron ou à la patate douce…

    C’est vrai qu’au début, j’étais parfois déçue de constater que mes amis n’appréciaient pas ces gâteaux (un peu comme les gâteaux japonais aux haricots azuki !).

    Mais depuis quelques années, je me rends compte que ces gâteaux deviennent peu à peu populaires et qu’on trouve de plus en plus souvent leurs recettes dans certains magazines culinaires.

    Aujourd’hui j’ai essayé de faire un “sweet potato pudding” auquel  j’ai ajouté une sauce “à la japonaise”.

    J’espère que vous aimerez ça !

    Février 2017
  • [ Janvier 2017 ]

    MENU DU MOIS

    menu1701

    Akemashite Omedeto gozaimasu !!!

    Kotoshi mo yoroshiku onegaishimasu !!!

    Cette fois-ci, je vous présente le zôni de la région d'Hiroshima.

    J’entends souvent que ces dernières années beaucoup de voyageurs français visitent Hiroshima.

    Ils visitent souvent Miyajima et dégustent les okonomiyaki typiques d'Hiroshima.

    Mais saviez-vous qu'Hiroshima est une des régions les plus connues pour les huîtres depuis l’ancienne époque ?

    Si vous n’avez pas encore goûté les huîtres d'Hiroshima, essayez-les lors de votre prochaine visite !!!

     

    GÂTEAU DU MOIS

    capcakeaumatchaetauchocolatb

    En France, le cupcake est-il encore à la mode ou est-ce que c’est déjà fini ?

    J'avoue ne pas vraiment être une grande fan des cupcakes, car ils sont selon moi toujours un peu trop sucrés, trop gras et trop lourds. Généralement, je cale à chaque fois que j'essaie d'en manger ! Honnêtement je préfère les mushi-cake (les cupcakes à la vapeur de style japonais que j’ai déjà présentés ici plusieurs fois ).

    Finalement, j'ai quand même essayé cette fois-ci de préparer des cupcakes, et j'ai même réussi à les faire un peu plus légers que les autres.

    Janvier 2017

Haut de page